Ressources financières

Entre 2008 et 2014, des montants croissants ont été engagés en faveur de l’AMCC, jusqu'à atteindre la somme de 316,5 millions € fin 2014 (voir le graphique). Cela en fait l'une des plus importantes initiatives liées au changement climatique dans le monde.

Ces montants proviennent du budget de l'Union européenne, du 10ème Fonds européen de développement (FED) et de contributions de l’Irlande, de la Suède, de l’Estonie, de Chypre et de la République tchèque (voir le graphique suivant). Ils comprennent des financements à mise en œuvre rapide ("fast start funding") engagés entre 2010 et 2012 pour tenir la promesse faite en 2009, lors de la 15ème Conférence des parties à la CCNUCC à Copenhague, d’appuyer une action immédiate de réponse au changement climatique dans les pays en développement. Les financements à mise en œuvre rapide de la Commission européenne, de l’Irlande, de l’Estonie et de Chypre ont apporté 104 millions € à des interventions soutenues par l’AMCC en Afrique, en Asie et dans le Pacifique.


L'AMCC finance à présent 51 programmes de réponse au changement climatique dans 38 pays et 8 régions et sous-régions à travers le monde, et des programmes supplémentaires sont en préparation.

Jusqu’ici, 234 millions € ont été engagés ou sont sur le point de l'être pour soutenir des programmes nationaux. L’AMCC appuie l’intégration du changement climatique dans la planification du développement national dans deux tiers de ces pays. Elle soutient des programmes d’adaptation dans des secteurs sensibles au climat tels que l’agriculture, la protection des zones côtières et la gestion des terres et de l’eau. L’AMCC est également active dans les domaines de la gestion des forêts, de la réduction des risques de catastrophe et des énergies propres. Ces programmes déployés en Afrique, en Asie, dans les Caraïbes et dans le Pacifique contribuent au renforcement de la capacité de certains des pays en développement parmi les plus vulnérables à faire face au changement climatique.

Il est fréquent que des pays voisins qui partagent certaines caractéristiques géographiques soient confrontés à des défis climatiques similaires. À côté de l’aide offerte aux pays de manière individuelle, l’AMCC agit également au niveau régional, en soutenant des programmes axés sur des problèmes liés au changement climatique qui dépassent les frontières des pays. Cela suppose une mise en commun des ressources, un renforcement des capacités, un partage des connaissances et une action en partenariat avec les organisations régionales déjà en place, pour s’appuyer sur les travaux et les succès existants. À ce jour, 60,8 millions € ont été engagés pour soutenir des programmes régionaux.

Pour plus d'informations sur le fond climatique visitez http://www.climatefundsupdate.org/listing/global-climate-change-allianc.

Partager cet article