Reportages de l’AMCC+

  • 2 juillet 2018

    La COP24, qui se tiendra en décembre 2018, à Katowice, en Pologne, sera une étape décisive pour les Parties à la CCNUCC. Elle verra la finalisation des règles d’application de l’accord de Paris (le « rulebook »). La Conférence de Bonn (COP23) sur le climat (organisée entre celles de Paris et de Katowice) a donc permis de faire le point à mi-parcours et d’examiner les prochaines étapes.

  • 2 juillet 2018

    Les changements climatiques ne s’arrêtent pas aux frontières nationales. Le Bhoutan est le seul pays du monde à avoir une empreinte carbone négative, mais il subit tout de même les effets des changements climatiques, notamment des régimes météorologiques irréguliers et imprévisibles et des catastrophes naturelles telles que des inondations, des glissements de terrain et la disparition de lacs glaciaires.

  • 19 avril 2018

    Envoyez vos meilleures photos capturant le rôle actif des femmes dans le secteur de l’énergie durable et gagnez des prix à faible consommation énergétique. Date limite 13 Mai.

    Une belle opportunité de saisir les meilleures photos des projets GCCA dans le secteur de l’énergie.

  • 19 avril 2018

    Sur une colline boisée surplombant le village malawite de Nkhata Bay, un groupe de jeunes hommes et femmes s’affaire à raccorder des tuyaux et à monter le générateur. Bientôt, la forêt dense donnera écho au rugissement d’un générateur puissant, le son d’une révolution en marche, celle de l’énergie renouvelable.

  • 9 avril 2018

    Il est désormais plus facile de découvrir l’approche active de l’AMCC en Tanzanie grâce à une série de fiches d’information et d’études de cas récemment publiées sur la communauté AMCC+. Si vous les avez manquées, vous trouverez ci-dessous les sujets et les liens permettant de les télécharger.

    L’AMCC en Tanzanie, 10 études de cas et fiches d’information :

  • 9 avril 2018

    Lorsque les agriculteurs des montagnes du Timor-Oriental ont été confrontés à une série de sécheresses dévastatrices et d’inondations catastrophiques, ils se sont tournés vers leurs traditions culturelles pour survivre.

  • 9 avril 2018

    AMCC+ soutient la résilience climatique aux Seychelles après une première phrase qui a créé un cadre règlementaire et institutionnel solide pour un secteur énergétique moderne.

    Les Seychelles bénéficient de l’expertise technique et de l’appui de l’Alliance Mondiale contre le Changement Climatique + (AMCC+) afin de renforcer leur résilience et d’augmenter leur capacité à mieux résister et s’adapter au changement climatique.

  • 9 avril 2018

    Les candidatures pour le prix des Activités Phares du secrétariat des Nations Unies sur le changement climatique sont ouvertes jusqu’au 30 avril 2018. Les projets de l’AMCC+ visant l’adaptation au changement climatique ou son atténuation peuvent faire l’objet d’une candidature.

  • 20 février 2018

    Le Tchad est un point névralgique du changement climatique : ce pays est durement touché par les sécheresses et les inondations, liées à un climat toujours plus extrême. Un rapport souligne l’aide octroyée par l’AMCC+ en vue de permettre au Tchad d’élaborer des plans de déploiement des énergies renouvelables et de mettre en œuvre une réponse nationale aux effets extrêmement dévastateurs du changement climatique.

  • 20 février 2018

    Pour entamer cette nouvelle année, l’AMCC+ a fait peau neuve et vous présente officiellement son nouveau logo et sa nouvelle identité visuelle.