Enclencher un processus de résilience en matière de sécurité alimentaire en Mauritanie

Enclencher un processus de résilience en matière de sécurité alimentaire en Mauritanie

Duration
to
Status
Active programmes
Région
Afrique
Pays
Mauritanie
Pays impliqués
1
Total budget
4,00 M€
Sector(s)
GCCA priority area(s)
Effets du changement climatique sur la région

En Mauritanie, les effets attendus du changement climatique incluent une hausse des températures, une diminution des précipitations totales, une plus grande instabilité de la répartition des précipitations au cours de l’année, et l’augmentation de la fréquence des événements climatiques extrêmes. Ceci est notamment susceptible d’entraîner une fragilisation générale des écosystèmes, une réduction des ressources en eau, en sols cultivables et en pâturages, une augmentation de la pression pastorale dans le sud du pays (moins affecté que le nord), et des risques accrus de conflits entre usages agricole et pastoral des espaces et ressources se prêtant à ces activités.

L’agriculture est donc l’un des secteurs les plus susceptibles d’être affecté par le changement climatique, alors même que le potentiel agricole du pays est très limité et fragile et que le pays accuse déjà un déficit alimentaire structurel très important. Le renforcement de la production agricole et de la sécurité alimentaire passe par une meilleure gouvernance des ressources naturelles, qui prenne mieux en compte les risques liés au climat. Des stratégies et plans à cet effet ont été adoptés, mais il reste à les opérationnaliser, ce qui exige une amélioration des structures et processus institutionnels et du cadre juridique, ainsi qu’un renforcement des capacités techniques et de l’accès aux financements.

GCCA's action programme
Geographical scope
Initial GCCA/GCCA+ contribution
4,000,000.00 €
Specific objectives

Accompagner la structuration d’un appui et de services liés au climat dans les zones ciblées.

Améliorer les capacités d'adaptation au changement climatique des populations dans les zones ciblées.

Key achievements
  • Réalisation de 4 séminaires itinérants au profit de 200 agriculteurs et éleveurs (dont 50% sont des femmes) sur les notions de la variabilité et du changement climatique (sur le calendrier cultural, le temps et le climat).

  • Réalisation d’une enquête de vulnérabilité (en cours),

  • Elaboration du système de suivi axé sur les résultats (en cours).

Main activities per result

Les capacités d'anticipation des secteurs de la météorologie / climatologie, de l'environnement et du développement rural sont renforcées pour gérer les paramètres relatifs au changement climatique.

Un réseau national de techniciens du changement climatique sera créé, avec pour objectifs d’améliorer la collecte et l’analyse des données et de permettre la mise à disposition de «services climatiques» à la demande. Une initiative pédagogique sur le changement climatique, qui pourrait prendre la forme soit d’une contribution à une formation au niveau universitaire, soit de la formation de techniciens agro-climatologues, sera mise sur pied. Un programme de formation ciblé visant les décideurs nationaux sera mis en œuvre, de même qu’une campagne nationale de sensibilisation et d’information sur le thème «changement climatique et sécurité alimentaire».

Les initiatives communautaires de sécurité alimentaire en lien avec une stratégie climatique locale intègrent la capitalisation des savoirs locaux et les connaissances scientifiques sur les changements climatiques.

Des études de type «recherche-action» seront réalisées pour identifier et documenter les pratiques de résilience communautaires et d’adaptation aux crises et à l’évolution du climat dans le contexte des systèmes de production familiaux et communautaires. Des «plans climat territoriaux intégrés» s’appuyant sur les diagnostics de vulnérabilité climatique des territoires et les processus de décentralisation en cours seront mis à jour ou élaborés ; ces plans doivent permettre la prise en compte de la dimension «changement climatique» dans les stratégies locales d’aménagement du territoire. En complément, des initiatives communautaires de terrain seront sélectionnées et financées en accord avec le thème «changement climatique» du Plan d'action national pour l'environnement 2012-2016 et les priorités du Programme d’action national d’adaptation au changement climatique ; les projets seront axés sur l’amélioration des techniques agricoles et d’élevage.

Challenges and leçons apprises (selection)
  • Les bénéficiaires ont souligné que le programme se singularise par rapport aux projets classiques par des activités innovantes, des outils de consolidation des dispositifs de concertation existants au niveau local et par l'adhésion des bénéficiaires, après les premières sensibilisations. 

  • Le problème de coordination a ralenti la réalisation de certaines activités générales impliquant l'ensemble des parties prenantes et le défi actuel à résoudre est d'assurer la coordination et la gestion fonctionnelle de tous les aspects opérationnels par le nouveau Directeur National du Programme (DNP).

Way forward (selected)

Le projet a été lancé en mai 2014 et les activités du projet prévues pour la période 2014-2015 sont les suivantes:

  • Adaptation de modèles de prévision numérique de temps et élaboration de scénarii climatiques.

  • Etablissement et mise à jour des profils climatiques pour les zones d’intervention (Brakna, Assaba).

  • Élaboration de modules de formation sur les changements climatiques.

  • Réalisation d’une formation générale au niveau national sur la problématique du changement climatique.

  • Campagnes de sensibilisation sur le changement climatique.

  • Analyse de la vulnérabilité climatique.

  • Définir le processus d’élaboration de plans climat territoriaux intégrés.

  • Sélection et financement de projets d’adaptation.