Walter Kennes, l'un des pionniers de l'AMCC, se souvient de la façon dont l’Alliance a vu le jour, ouvrant ainsi la voie à une décennie de soutien à l'adaptation au changement climatique dans les pays les plus vulnérables.

En septembre 2007, l'Union européenne lançait l'Alliance mondiale contre le changement climatique (AMCC) afin de lutter contre le changement climatique dans les pays en développement les plus pauvres et les plus vulnérables à ce phénomène. Les Journées européennes du développement organisées en novembre 2007 à Lisbonne, au Portugal, ont été principalement dédiées à la question du changement climatique. Cette édition des JED a donc été l’occasion idéale de présenter la nouvelle Alliance à un plus large public. 

timeline

Dans un premier temps, la réticence des États membres de l'UE (à quelques exceptions près) à doter l’AMCC de ressources financières suffisantes ainsi que le rejet d'une proposition de financement innovante ont été considérés comme des obstacles majeurs au déploiement de l’Alliance. Mais l’approche globale de l’AMCC, notamment la priorité donnée aux besoins d’adaptation des pays en développement les plus vulnérables au changement climatique, bénéficiait toutefois dans le même temps d’un soutien massif. Vers la fin de 2011, la plupart des pays les moins avancés (PMA) et des petits États insulaires en développement (PEID) étaient associés à des activités de l'AMCC.


Donner l’exemple 


Au cours des premières années qui ont suivi le lancement de l’AMCC, d’aucuns ont craint que les discussions sur le climat et les promesses d’allouer des fonds à la lutte contre le changement climatique dans les pays en développement ne débouchent sur la création d’un nouvel instrument financier, parallèle à l'aide publique au développement (APD). Un tel instrument risquait de se révéler inefficace, car cela aurait impliqué de réapprendre les leçons tirées de l’APD. L'AMCC a au contraire démontré que l'APD peut et doit être utilisée pour aider les pays en développement à faire face au changement climatique. L'Alliance a également veillé à ce que l'expérience consacrée par les principes de l’efficacité de l’aide soit mise à profit dans les projets de lutte contre le changement climatique. 
Lors des discussions sur le cadre financier pluriannuel 2014-2020 de l'UE, il a été décidé de faire fond sur le succès initial de l’AMCC pour la moderniser et en faire une initiative phare de l’UE, rebaptisée AMCC+. 

Liens vers l'article complet
 

timeline