AMCC+ en Ethiopie: intégration des enjeux climatiques dans la planification et la mise en oeuvre du Programme "Productive Safety Net" en sa phase IV

Duration
2018-01-01 to 2022-01-12
Status
Active programmes
Pays
Ethiopie
Total budget
9,00 M€
Sector(s)
GCCA priority area(s)

En Éthiopie, environ 84 % des pauvres vivent dans les zones rurales, dont la grande majorité dépend de l'agriculture pour l'emploi et les revenus. La croissance agricole offre donc un fort potentiel de réduction de la pauvreté dans le pays, mais aussi des risques liés à l'échec de l'économie locale, entraînant des cycles vicieux de pauvreté et d'insécurité alimentaire. Le changement climatique et la dégradation de l'environnement sont identifiés comme les plus grands défis pour l'agriculture éthiopienne et les efforts de réduction de la pauvreté. ce titre, l'Éthiopie se classe au 20e rang de l'indice AMCC+ parmi les pays les moins avancés et les petits États insulaires en développement.

Le Programme de filet de sécurité productif (PSNP) est au cÅ“ur de la stratégie éthiopienne de sécurité alimentaire et vise à sortir environ 10 millions de personnes de l'insécurité alimentaire chronique d'ici 2020. Le programme, qui en est à sa quatrième phase depuis 2005, vise à s'attaquer aux causes profondes de l'insécurité alimentaire et de l'insécurité des moyens d'existence par le biais de transferts aux ménages en situation d'insécurité alimentaire dans les woredas les plus vulnérables, et de travaux publics déterminés au niveau communautaire. 

Le PSNP met en œuvre environ 45 000 petits projets communautaires chaque année - dont la plupart sont axés sur la restauration de l'environnement naturel et la réduction des pénuries alimentaires pour les ménages vulnérables.

 

Countries
GCCA's action programme
Geographical scope
Initial GCCA/GCCA+ contribution
9,000,000.00 €

Produits

Produit 1) Les approches et méthodologies adaptées au climat sont intégrées dans les processus de planification et de mise en Å“uvre du PSNP,

Produit 2) Renforcement des capacités institutionnelles et techniques de mise en Å“uvre et de suivi pour faire face aux risques/opportunités du changement climatique, et

Produit 3) Amélioration de la documentation et de la diffusion des données probantes générées par l'action visant à appuyer le dialogue sectoriel et à mobiliser des fonds pour la lutte contre le changement climatique.




Activités
Sous le Produit I : Des approches et des méthodologies adaptées au climat sont intégrées dans les processus de planification et de mise en Å“uvre du PSNP. Basée sur les expériences de la Climate Smart Initiative (CSI) et de la Global Climate Change Alliance/Sustainable Land Management Program (GCCA-E/SLMP), l'action vise à soutenir l'intégration des efforts d'adaptation et de résilience à long terme à travers différentes dimensions : soutenir les processus d'analyse et de planification au niveau des bassins versants ; piloter des activités intelligentes sur le climat ; conduire des recherches et des études et réfléchir sur et faire la synthèse des connaissances pour informer l'intégration du changement climatique au PSNP. Produit II : Renforcement des capacités institutionnelles et techniques de mise en Å“uvre et de suivi pour faire face aux risques et aux possibilités liés aux changements climatiques. La réussite de la mise à l'échelle repose sur des capacités adéquates au niveau institutionnel et communautaire. Pourtant, les capacités individuelles, institutionnelles et systémiques d'évaluation et de gestion des risques liés aux changements climatiques et à l'intensification agricole, conformément aux principes de l'ASC et aux capacités des terres disponibles localement, ne sont pas suffisamment développées. De plus, afin d'évaluer si ces stratégies de gestion adaptative ou d'autres modifications de l'ASC sont efficaces, des indicateurs et d'autres paramètres devraient également être élaborés pour fournir une rétroaction pertinente à la prise de décisions. Au titre du Produit III : Amélioration de la documentation et de la diffusion des données probantes générées par l'action visant à appuyer le dialogue sectoriel et à mobiliser des fonds pour la lutte contre le changement climatique. La consolidation des expériences sur le terrain et des preuves existantes par l'intégration dans le PSNP devrait non seulement réduire la vulnérabilité climatique à l'échelle, mais aussi tirer parti de l'intérêt du marché et des donateurs pour les projets carbone qui offrent des co-avantages. Tous les intervenants aux niveaux fédéral et régional devraient être sensibilisés aux avantages accrus d'un climat sain.