Appui à la prise en compte du changement climatique dans le développement national d'Haïti

Duration
2014-01-05 to 2019-05-20
Status
Active programmes
Région
Caraïbes
Pays
Haïti
Total budget
6,00 M€
Sector(s)
GCCA priority area(s)
Countries

Haïti est considéré comme l’un des pays les plus vulnérables face au changement climatique, en raison de la dégradation importante de l'environnement résultant de la surexploitation des ressources forestières, des sols, de l'eau, des carrières et des eaux côtières. Cette dégradation réduit la capacité du pays à supporter les effets des phénomènes météorologiques extrêmes et des manifestations du changement climatique, dont les impacts attendus comprennent une diminution des ressources en eau, une érosion accrue des sols, et une intensification de l’érosion côtière et de la dégradation des écosystèmes côtiers. Dans de telles conditions, l’adaptation passe nécessairement par des actions visant à réduire et à inverser la tendance à la dégradation des écosystèmes et des ressources naturelles.

L’intégration du changement climatique dans la lutte contre la pauvreté exige une vision d’ensemble à long terme à mettre en œuvre par le biais de la planification, de l’organisation de la société et de l’espace – alors que les populations les plus vulnérables, tant en zones rurales qu'urbaines, sont focalisées sur la satisfaction à court terme des besoins essentiels, au détriment de la pérennité des ressources naturelles. L’expérience montre que les efforts visant à améliorer la gouvernance environnementale et climatique doivent être complétés par des actions de terrain visant la satisfaction des besoins des communautés, en particulier en matière de moyens de subsistance et de protection contre les risques de catastrophe.

GCCA's action programme
Geographical scope
Country groups
Initial GCCA/GCCA+ contribution
6,000,000.00 €

Overall objective

Réduire la vulnérabilité d’Haïti face au changement climatique.


Specific objective

Renforcer la capacité du gouvernement à intégrer la viabilité environnementale et l’adaptation au changement climatique dans les politiques, stratégies, programmes et projets de développement.


Outputs

The Haitian Government has strengthened institutional mechanisms, capacities and means for environmental management and for taking climate change into account in the planning and implementation of reconstruction, development and energy sector actions.

The capacities of Haitian actors and in particular the Ministry of the Environment will be strengthened to enable them to carry out, supervise and validate strategic environmental assessments (SEA) and environmental impact assessments (EIA). These studies and assessments will integrate the climate change adaptation dimension in the practical context of carrying out a few such studies with the support of the project. Support will be provided for the effective implementation of the environmental and climate change adaptation measures advocated by the SEA/EIAs.  An institutional and budgetary framework will be put in place to reiterate successful experiences and will be used for the dissemination of practices and techniques for increased resilience to climate change and climate hazards, as well as for the development and implementation of a communication and awareness raising advocacy strategy and plan.

Practices and techniques with low environmental impact, enabling increased resilience to climate change and hazards for the population have been tested, recognized and evaluated in the field for wider dissemination and adoption.

Innovative actions, selected on the basis of a call for proposals, will be developed and implemented in three types of areas (urban, rural and coastal) vulnerable to climate change. By way of indication and subject to confirmation, they could concern the improvement of the resilience of the habitat to climatic hazards, the substitution of charcoal by other energy sources, the sustainable management of wood energy, the development of eco-compatible and climate-resilient agricultural practices, the safeguarding and/or rehabilitation of important coastal ecosystems, resettlement in areas less vulnerable to sea-level rise, etc. A list of lessons learned will be drawn up and the results will be shared in order to disseminate knowledge on the practices and techniques tested.


Activities

Pour le résultat 1, les réalisations sont les suivantes;

  • Développement d'une stratégie pour identifier et collecter les bonnes pratiques dans le domaine de la résilience au changement climatique ;
  • Réalisation d'ateliers avec les autorités locales sur le processus d'intégration du changement climatique dans les plans de développement municipaux ;
  • Élaboration et mise en Å“uvre du plan de sensibilisation au changement climatique ;
  • Appui technique et financier au Ministère de l'Environnement pour l'élaboration de la Politique Nationale d'Haïti sur le Changement Climatique qui sera officiellement publiée prochainement ;
  • Conception d'un prototype de modèle de distribution des espèces susceptible d'alimenter les initiatives de reboisement et de boisement énoncées dans le NDC d'Haïti ;
  • Développement d'une stratégie et d'un plan d'action pour intégrer les réseaux mondiaux et régionaux travaillant sur les questions du changement climatique ;
  • Appui technique et financier au Ministère de l'environnement pour sa participation à la COP23 à Bonn ;
  • Soutenir le point focal du ministère de l'environnement dans le processus d'accessibilité des institutions haïtiennes au Fonds vert pour le climat et la préparation des projets d'adaptation éligibles au changement climatique vert ;
  • Plaider en faveur de l'Etat et du parlement pour la ratification et la publication de l'Accord de Paris ;
  • Travailler avec le gouvernement pour intégrer l'adaptation au changement climatique dans le budget national.

 

 

Pour le résultat 2:

  • Signature de deux subventions pour des projets innovants dans deux bassins hydrographiques vulnérables aux changements climatiques.
Challenges and lessons learned

Le thème de la variabilité et du changement climatique reste nouveau et complexe pour la plupart des institutions haïtiennes. L'intégration du changement climatique dans les politiques, programmes et plans nationaux exige un processus à long terme qui comprend, entre autres, la réalisation d'études scientifiques solides sur les questions, le renforcement du capital humain dans certains ministères clés et un système de gouvernance plus approprié. Cela ne peut être réalisé par le biais de certaines activités temporaires et isolées. De plus, l'implication des décideurs au plus haut niveau du pays et par conséquent la participation des acteurs clés aux niveaux régional et local semblent plus que nécessaire si l'on veut accroître la résilience du pays face aux impacts négatifs du changement climatique.