Nigeria Climate Change Response Programme-NCCRP

Duration
2020-02-01 to 2024-02-01
Status
Active programmes
Pays
Nigeria
Total budget
6,97 T€
Sector(s)
GCCA priority area(s)
Countries

Le Nigeria est situé dans l'une des zones les plus sensibles au changement climatique dans le monde car il est classé au 7e rang mondial des pays les plus vulnérables (Indice de vulnérabilité au changement climatique 2016 de Verisk Maplecroft). Le Nigeria est classé 44e émetteur de GES sur 200 pays et, compte tenu du rythme auquel la population et l'économie du pays se développent, les émissions de GES continueront également à augmenter.

Les émissions de GES sont principalement produites par le changement d'affectation des terres et la foresterie (38,2 % en 2014). Le secteur de l'énergie est également un des principaux contributeurs (32,6 % en 2014) de GES (Deuxième communication nationale du Nigeria 2014). Le secteur des déchets contribue davantage aux émissions de GES que ce qui était prévu dans les premier et deuxième rapports de contribution nationale, représentant 14 % des émissions de GES. 

Le Nigeria a ratifié l'accord de Paris (AP) sur le changement climatique le 16 mai 2017. Conformément à l'AP, le Nigéria s'est engagé à réduire ses émissions de GES comme suit :

a.      Réduction inconditionnelle des émissions de GES de 20 % d'ici 2030

b.      Réduction conditionnelle des émissions de GES de 45 % d'ici 2030

 

 

GCCA's action programme
Geographical scope
Initial GCCA/GCCA+ contribution
7,500,000.00 €

Objectifs spécifiques

L'objectif spécifique est d'améliorer le profil d'émission de GES du Nigeria dans le but d'identifier les mesures d'atténuation réduisant la consommation et les coûts énergétiques en faveur des énergies renouvelables et des solutions à haut rendement énergétique.




Produits

- L'établissement du cadre du MRV et la mise en Å“uvre de systèmes MRV sectoriels durables pour les déchets et l'énergie ;

- L'établissement d'une base de référence nationale et de deux États pour les déchets et d'un profil d'émission associé à un renforcement durable des capacités sur les meilleures pratiques ;

- La diffusion des connaissances sur le changement climatique par des campagnes de sensibilisation à l'intention des jeunes, de la société civile, des parties prenantes et des décideurs politiques ;