Programme d'adaptation et d'atténuation des changements climatiques en Afrique australe et orientale (COMESA-EAC-SADC)

Duration
2010-07-01 to 2014-12-31
Status
Active programmes
Région
Afrique
Pays
Afrique
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burundi
Comores
République Démocratique du Congo
Djibouti
Egypte
Eritrée
Ethiopie
île Maurice
Kenya
Lesotho
Madagascar
Malawi
Mozambique
Namibie
Ouganda
Rwanda
Seychelles
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Zambie
Zimbabwe
Total budget
4,45 M€
Sector(s)
GCCA priority area(s)

La région ESA-IO est richement dotée en ressources naturelles. Cependant, la plupart des pays de la région n'ont pas la capacité d'assurer individuellement la durabilité des ressources. La nécessité de développer des stratégies et des outils communs au niveau régional est donc essentielle, d'autant plus à la lumière du changement climatique.

Au niveau mondial, l'UE soutient la mise en œuvre de l'Alliance mondiale pour la lutte contre le changement climatique (AMCC) afin d'aider les régions et les pays ACP à mieux faire face au changement climatique en tant que défi pour leur développement, de leur permettre d'améliorer la compréhension des effets du changement climatique et de contribuer à des réponses adéquates en matière d'adaptation et d'atténuation. L'AMCC repose sur deux piliers complémentaires : l'amélioration du dialogue politique sur le changement climatique et l'échange d'expériences pour faire face à son impact et un soutien financier concret pour l'adaptation aux effets négatifs du changement climatique et pour les mesures d'atténuation.

Dans le cadre de cette initiative, le COMESA et l'UE ont signé en 2010 un "programme d'adaptation au changement climatique et d'atténuation de ses effets" d'un montant de 4 millions d'euros, qui vise à faire face aux effets du changement climatique dans la région par des mesures d'adaptation et d'atténuation, telles que l'augmentation des investissements dans une agriculture résistante au climat et efficace en matière de carbone, notamment par des pratiques agricoles de conservation, la sylviculture, l'utilisation des terres et les pratiques énergétiques. Ce programme multi-donateurs, qui implique également la Norvège, le DFID et la Fondation Rockefeller, vise à renforcer les capacités de négociation en matière de changement climatique et d'échange de droits d'émission.

Countries

La région ESA-IO est richement dotée en ressources naturelles. Cependant, la plupart des pays de la région n'ont pas la capacité d'assurer individuellement la durabilité des ressources. La nécessité de développer des stratégies et des outils communs au niveau régional est donc essentielle, d'autant plus à la lumière du changement climatique.

GCCA's action programme
Geographical scope
Country groups
Initial GCCA/GCCA+ contribution
4,000,000.00 €

Overall objective

Faire face aux impacts des changements climatiques dans la région à travers des actions d’adaptation et d’atténuation, renforçant ainsi la résilience économique et sociale pour les générations présentes et futures.




Objectifs spécifiques
  • Une solution africaine commune pour le climat acceptée par la communauté mondiale
  • Fonds d'adaptation accessibles par le biais de cadres d'investissement nationaux pour l'adaptation au climat dans l'agriculture, la sylviculture et d'autres utilisations des terres
  • Une agriculture de conservation résistante au climat largement adoptée dans la région COMESA-EAC-SADC
  • Développement, application et réalisation de solutions d'atténuation par l'AFOLU et l'énergie verte dans la région COMESA-CAE-SADC, avec des avantages en termes d'échange de droits d'émission de carbone
  • PMUS et gestion (COMESA+EAC+SADC)



Produits

 

  • Amélioration de la position africaine consolidée et unifiée sur le changement climatique ; 
  • Adoption d'une solution africaine au problème du climat et prise en compte dans l'accord mondial final sur le changement climatique ; 
  • Intégration du changement climatique dans les programmes, plans et stratégies nationaux et régionaux à tous les niveaux ;
  • Base de connaissances sur le changement climatique et réseaux de connaissances pratiques produisant des données et des analyses utilisables ;
  • Identification et quantification des groupes cibles de l'AC dans les États membres
  • Les États membres élaborent des cadres d'investissement complets pour les CA ;
  • Les investissements en AC réalisés dans les États membres par le biais de cadres nationaux d'investissement approuvés ;
  • Discussions générales, partage des attentes concernant le nouveau programme intra-ACP, réflexion sur la signification et le contenu possibles des "approches régionales" dans la lutte contre le changement climatique ;
  • Renforcement des infrastructures et des services de soutien à l'AC dans la région et dans les États membres ;
  • Développement, disponibilité et partage de technologies et de stratégies d'atténuation du climat par l'AFOLU et l'énergie verte ;
  • L'AFOLU et les solutions d'énergie propre et renouvelable sont pilotées et évaluées ;
  • La région COMESA-CAE-SADC bénéficie d'avantages accrus en matière d'échange de droits d'émission de carbone.
     



Activités

 

  • Consolidation de la position africaine par des réunions régionales
  • Formation des négociateurs africains, engagement des médias, soutien aux équipes de négociation et aux délégations aux réunions de la CCNUCC
  • Conception de stratégies d'intégration du changement climatique liées aux cadres existants
  • Élaboration de programmes d'études pour les écoles, les universités et l'enseignement technique / Renforcer les connaissances sur le changement climatique 
  • Activités de recherche sur le biocarbone et autres méthodes et pratiques de surveillance de l'atténuation
  • Collation, analyse et sélection des groupes cibles de l'AC
  • Élaboration et mise en Å“uvre de cadres d'investissement globaux pour les AC sur le terrain
  • Études de faisabilité et sélection des centres techniques régionaux et nationaux d'AC privilégiés
  • Soutien à la mise en place de CATC régionales et nationales fonctionnelles
  • Établissement et communication de la demande de semences pour les cultures et l'agroforesterie, des zones de demande, des capacités d'approvisionnement et des sources
  • Mécanismes recherchés et mis en Å“uvre pour une meilleure multiplication des semences
  • Soutien à la recherche et au développement technologique des CA
  • Les services d'alerte précoce et de conseil en matière de météorologie développés dans les États membres
  • Mise en place ou renforcement de systèmes de cartographie et de suivi basés sur les SIG aux niveaux régional et national
  • Développement et mise en Å“uvre de l'AFOLU et de solutions d'atténuation par l'énergie verte dans la région COMESA-CAE-SADC avec des avantages en matière d'échange de droits d'émission de carbone.