Programme d'appui à la lutte contre le changement climatique au Togo (AMCC+ Togo)

Duration
2016-01-01 to 2021-01-01
Status
Active programmes
Région
Afrique
Pays
Togo
Total budget
10,00 M€
Sector(s)
GCCA priority area(s)

Le programme répond à la vulnérabilité du Togo au changement climatique. Il contribue à la résolution de la  problématique de déforestation et de perte du couvert végétal qui  constitue un des principaux problèmes au Togo,  améliore l’intégration du changement climatique dans les stratégies nationales et les politiques publiques et renforce les capacités des principaux acteurs de la lutte contre le changement climatique. 

Le Togo, comme la plupart des pays de l’Afrique de l’Ouest, est confronté au phénomène du changement climatique, ainsi qu'à de nombreux problèmes environnementaux, et est listé parmi les pays les plus vulnérables au monde . Selon l’index JRC de vulnérabilité, le Togo obtient le score le plus élevé de tous les pays considérés pour l’objectif du programme AMCC+. 

L’environnement physique, la variabilité climatique et ses effets sur les écosystèmes et les populations sont décrites dans plusieurs documents stratégiques. Il ressort de l’analyse de ces documents que les secteurs les plus touchés sont: l'énergie, les ressources en eau, l'agriculture, foresterie et affectation des terres, les établissements humains et santé et la zone côtière.

Pour faire face à ces problèmes, le Togo s’est engagé à mettre en œuvre une politique qui traduit sa volonté de respecter les accords internationaux de lutte contre les impacts et risques des changements climatiques (Protocole de Kyoto, Accord de Paris suite à la COP21) et en matière d’environnement (Convention CITES, Convention de Vienne et le Protocole de Montréal, les Conventions de Rio et leurs Protocoles respectifs, Convention de Rotterdam, Convention de Stockholm).

Countries

Le programme répond à la vulnérabilité du Togo au changement climatique. Il contribue à la résolution de la  problématique de déforestation et de perte du couvert végétal qui  constitue un des principaux problèmes au Togo,  améliore l’intégration du changement climatique dans les stratégies nationales et les politiques publiques et renforce les capacités des principaux acteurs de la lutte contre le changement climatique. 

Le Togo, comme la plupart des pays de l’Afrique de l’Ouest, est confronté au phénomène du changement climatique, ainsi qu'à de nombreux problèmes environnementaux, et est listé parmi les pays les plus vulnérables au monde . Selon l’index JRC de vulnérabilité, le Togo obtient le score le plus élevé de tous les pays considérés pour l’objectif du programme AMCC+. 

L’environnement physique, la variabilité climatique et ses effets sur les écosystèmes et les populations sont décrites dans plusieurs documents stratégiques. Il ressort de l’analyse de ces documents que les secteurs les plus touchés sont: l'énergie, les ressources en eau, l'agriculture, foresterie et affectation des terres, les établissements humains et santé et la zone côtière.

Pour faire face à ces problèmes, le Togo s’est engagé à mettre en Å“uvre une politique qui traduit sa volonté de respecter les accords internationaux de lutte contre les impacts et risques des changements climatiques (Protocole de Kyoto, Accord de Paris suite à la COP21) et en matière d’environnement (Convention CITES, Convention de Vienne et le Protocole de Montréal, les Conventions de Rio et leurs Protocoles respectifs, Convention de Rotterdam, Convention de Stockholm).

GCCA's action programme
Geographical scope
Country groups
Initial GCCA/GCCA+ contribution
10,000,000.00 €

Overall objective

Le projet vise de façon générale à appuyer le Togo dans la mise en œuvre d’une réponse nationale aux défis posés par les changements climatiques. Les objectifs spécifiques sont d’une part de réduire la vulnérabilité climatique du Togo par des mesures de préservation de la ressource forestière et des sols et d’efficacité énergétique et d’autre part d’améliorer le contexte institutionnel en lien avec le changement climatique.




Produits

La résilience des populations est augmentée par une gestion durable, la réhabilitation et la préservation des sols et du couvert forestier.
L'utilisation de la ressource biomasse et de la filière bois-énergie est rendue plus efficace pour accompagner une transition vers une économie sobre en carbone.
Les capacités des principaux acteurs de la lutte contre le CC sont renforcées, le changement climatique est mieux intégré dans les stratégies nationales et les politiques publiques.




Activités

La résilience des populations est augmentée par une gestion durable, la réhabilitation et la préservation des sols et du couvert forestier.

Mise en Å“uvre de mesures d'adaptation au changement climatique au travers d'actions de planification, de mise en gestion durable, de réhabilitation du couvert végétal / de reboisement et par voie de conséquence, lorsque cela sera possible, de préservation de la flore.

L'utilisation de la ressource biomasse et de la filière bois-énergie est rendue plus efficace pour accompagner une transition vers une économie sobre en carbone.

Mise en Å“uvre de techniques plus efficaces pour l'utilisation de la ressource forestière, en particulier dans la filière bois-énergie.

Les capacités des principaux acteurs de la lutte contre le CC sont renforcées, le changement climatique est mieux intégré dans les stratégies nationales et les politiques publiques.

L’Action contribuera à la mise en Å“uvre du Plan National d'Adaptation et de son plan d'actions déterminé au niveau national (CPDN) par la réalisation d'études identifiées dans la PNA, par la formation des personnels impliqués dans sa mise en Å“uvre, notamment au MERF, et par un appui aux universités publiques du Togo dans la mise en Å“uvre de leur travaux de recherche sur les problématique liées au changement climatique.