Renforcement des capacités pour la participation à REDD+ en Sierra Leone

Renforcement des capacités pour la participation à REDD+ en Sierra Leone

Duration
to
Status
Active programmes
Région
Afrique
Pays
Sierra Leone
Pays impliqués
1
Total budget
5,00 M€
Sector(s)
GCCA priority area(s)
Effets du changement climatique sur la région

La Sierra Leone est particulièrement vulnérable aux catastrophes environnementales et aux effets du changement et de la variabilité climatiques, car son économie est fortement tributaire des ressources naturelles et de l'agriculture. En termes d'émissions de gaz à effet de serre, la Sierra Leone est un puits de carbone net: il absorbe davantage de carbone qu'il n'en émet. Toutefois, le taux de déforestation alarmant (le couvert de la forêt pluviale est passé de plus de 70% il y a quelques décennies à environ 4% actuellement) et la croissance à forte intensité de carbone que connaît actuellement le pays (avec, par exemple, une dépendance presque totale aux combustibles fossiles pour satisfaire les besoins d'énergie) réduisent peu à peu l'écart entre les émissions et l'absorption de carbone.

GCCA's action programme
Geographical scope
Country groups
Initial GCCA/GCCA+ contribution
5,000,000.00 €
Specific objectives

Générer les conditions de base pour développer l’expérience et les capacités institutionnelles, techniques et sociales nécessaires à une bonne gouvernance forestière.

Pour pouvoir bénéficier du mécanisme REDD+, le Sierra Leone doit se préparer à y adhérer. Ceci exige notamment de générer des données de base sur les ressources forestières et sur la dynamique à l'origine de la déforestation, d’opérer un renforcement institutionnel, d’adapter le cadre politique et réglementaire, de mettre en place des mécanismes d’implication des parties prenantes. Le projet renforcera la capacité de la Division des forêts et l'Autorité nationale des zones protégées à préparer le pays à la mise en œuvre des mécanismes REDD+ et à promouvoir des initiatives sobres en carbone.

Key achievements
  • Appui au renforcement des capacités du personnel de la Division des Forêts, à travers des activités de formation et le soutien à leur participation dans les grands forums internationaux (par exemple Carbon Expo édition 2014, en Allemagne, la plus grande conférence sur le financement climatique et le marché du carbone).
  • L'Autorité nationale des zones protégées a officiellement lancé ses activités le 28 janvier 2015.
  • Inventaire carbone dans les 4 régions pilotes (parcs nationaux et réserves forestières).
  • Le Groupe de travail des intervenants multiples (GTM) a été inauguré en Février 2016.
  • Des campagnes de sensibilisation ont été menées au niveau national et régional.
Main activities per result

Renforcement de la Division des forêts du Ministère de l’agriculture, des forêts et de la sécurité alimentaire en matière de structure institutionnelle, de cadre politique, de capacités techniques, de capacité à assurer l’application de la loi et de soutien logistique.

Pour réaliser ceci, il est prévu d’apporter une assistance technique et de soutenir une évaluation des besoins en formation du personnel ainsi que l'organisation de formations, séminaires et ateliers pour examiner les options politiques concernant la gestion des ressources forestières et REDD+. Toutes les parties prenantes participeront aux activités de renforcement des capacités.

Finalisation du processus de base de préparation à la REDD+.

À cet effet, l’AMCC appuie la réalisation d’un inventaire des forêts et du carbone forestier, le développement d’un système de mesure, la notification et la vérification (MNV) pour la REDD+, la réalisation d’une évaluation du coût d'opportunité de la conversion des zones forestières, et prévoit d'apporter des éléments utiles à la définition d'une politique nationale relative à la REDD+.

Amélioration de façon marquée du niveau de sensibilisation au changement climatique et à ses liens avec la dégradation environnementale et le développement, en particulier chez les enfants et chez les femmes.

Il faut pour cela élaborer une stratégie de sensibilisation et d'éducation au changement climatique, et organiser des campagnes de sensibilisation aux niveaux national et infranational.

Donner une meilleure compréhension des aspects économiques et de la dynamique de la production et de la consommation de charbon de bois et définir une stratégie pour expérimenter la production durable de charbon de bois.

Ceci implique la réalisation d’une étude sur la production et la consommation de charbon de bois, ainsi que la mise en œuvre de projets pilotes de production durable de cette ressource afin de démontrer son potentiel de réduction de la pression sur les forêts.

Production d’une carte du potentiel en matière d'énergie solaire.

Il est prévu de cartographier le potentiel de production d'énergie solaire en Sierra Leone, et de superposer cette représentation à une carte de la demande d'électricité. Ce travail fournir la base d'informations nécessaires à l'élaboration d'une stratégie et d'un plan d'action nationaux en matière d'énergie solaire.

Way forward (selected)

Le projet tente de récupérer les retards subis en raison de la crise de l'épidémie de virus Ebola en 2014-2015.