Atelier régional de l’AMCC à Maseru, Lesotho

Plus de 25 personnes, représentant 10 pays, 5 organisations ou programmes régionaux ou internationaux et 2 délégations de l’UE, ont assisté à l'atelier régional de l’AMCC sur l’ « intégration du changement climatique dans la planification et la budgétisation du développement national » organisé pour les pays d’Afrique australe et orientale à Maseru, Lesotho, du 25 au 28 octobre 2011.  

Les participants comprenaient de hauts fonctionnaires gouvernementaux chargés de la coordination des mesures de lutte contre le changement climatique et de la planification/budgétisation du développement provenant des pays suivants : Angola, Lesotho, Malawi, Maurice, Mozambique, Rwanda, Seychelles, Tanzanie, Ouganda et Zambie. Des délégués du Climate and Development Knowledge Network (CDKN), du Marché commun de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique australe (COMESA), de la Commission de l'océan Indien (COI), de l'OCDE et de l'Initiative Pauvreté-Environnement du PNUD-PNUE ont également assisté à l’événement, aux côtés de représentants  des délégations de l'UE auprès du Lesotho et de la Zambie. 

Pendant tout l'atelier, l'ambiance générale et le degré d'engagement des participants ont été très positifs, cela malgré un programme très chargé comprenant des présentations à effectuer par les formateurs et sept participants, des exercices de groupe ainsi que des événements en marge. Beaucoup de participants avaient une expérience considérable en matière d'intégration du changement climatique. En plus de partager cette expérience au cours des discussions et des activités de groupe, plusieurs d’entre eux ont effectué une présentation portant sur certains aspects liés à des thèmes spécifiques de l'atelier. Les sujets abordés dans ces présentations portaient notamment sur les défis économiques associés à l'adaptation au changement climatique et aux mesures d'atténuation; les conséquences de la construction de grands barrages sur l'adaptation au changement climatique et son atténuation; les difficultés rencontrées pour accéder aux financements liés au changement climatique; comment tirer le meilleur parti des financements liés au changement climatique pour atteindre un développement efficace; et l'état d’avancement des négociations sur le changement climatique avant la Conférence de Durban sur le climat. La représentante du CDKN a également présenté un aperçu des services disponibles dans le cadre de cette initiative pour appuyer un développement compatible avec le changement climatique. 

Dans la soirée du premier jour, une session spéciale a été organisée à l'intention des participants venant de pays concernés par des programmes appuyés par l'AMCC, à savoir Maurice, le Mozambique, le Rwanda, les Seychelles, la Tanzanie et l'Ouganda. Cette session a permis des échanges de vues et de connaissances sur l'expérience de mise en œuvre des programmes de l'AMCC. 

Pendant la seconde journée de l'atelier, une visite du site du barrage de Katse a été organisée par les Services météorologiques du Lesotho en collaboration avec la Délégation de l'UE auprès du Lesotho. Cette visite a permis d’apprécier de visu les paysages et l'utilisation des terres au Lesotho, et a facilité un débat informel sur les conséquences du changement climatique. Une présentation du Projet de développement des régions montagneuses du Lesotho (LHDP) et des caractéristiques principales du projet de dérivation des eaux, dont le barrage de Katse est une pièce maîtresse, a été offerte dans les locaux du Centre d'information du LHDP. Elle a été suivie d'une brève visite du barrage. 

Dans la soirée du troisième jour, une réception pour les participants à l'atelier a été organisée à l'aimable initiative de M. Hans Duynhouwer, Chef de la Délégation de l'UE. Cet événement, qui s'est déroulé dans la très agréable résidence de l'ambassadeur de l'UE, a favorisé des échanges plus informels mais tout aussi intéressants. 

Pour plus d’information sur cet atelier, cliquez ici.